SEPP – rien de plus simple.

Voici comment fonctionne SEPP – l’app parcmètre.

Se parquer et démarrer une session de stationnement. A votre retour, simplement arrêter la session et c’est fini.

Le temps de stationnement est facturé à la minute sur la carte de crédit déposée (Mastercard, Visa), avec PostFinance Card ou par Twint sécurisé et sans coûts supplémentaire.

Quinze minutes avant l’expiration du temps de stationnement maximum, vous serez rappelé par un message push de votre parcmètre dans votre poche.

Une vue d’ensemble de tous les processus de stationnement peut être consultée à tout moment dans l’historique de l’application et également exportée pour le rapport de dépenses.

SEPP en 3 étapes.

Une fois testé, tu ne veux plus jamais aller jusqu’au parcomètre. Essayez-le. Il n’y a rien de plus simple!

1. Check-in à l’arrivée

Ouvrez SEPP, regardez les infos de stationnement et glissez le curseur jusqu’au check-in.

2. Check-out au retour

De retour à la voiture, ouvrez SEPP et glissez le curseur pour terminer.

3. Facturation à la minute

Les frais de stationnement sont immédiatement visibles et sont réglés sur le moyen de paiement déposé.

Questions sur SEPP?

Vous trouverez des réponses sur les plus fréquemment questions posées dans les FAQs.

Les avantages de SEPP en un coup d’œil.

  • Plus besoin de la monnaie ou d’un billet
  • Tarif de parking et durée maximum de stationnement vus directement sur SEPP
  • Stationnement flexible: aucune estimation préalable du temps de stationnement
  • Indication de Check-out
  • Message de notification avant l’échéance de la session de stationnement
  • Décompte à la minute près
  • pas de prépaiement (aucun recharge de crédit)
  • Paiement pratique et sécurisé (Mastercard, Visa, PostFinance Card ou Twint)
  • Historique des stationnements avec fonction d’exportation (reçu de frais)
  • Enregistrement sans données personnelles
  • pas d’enregistrement et de stockage de données
  • 100% Suisse

Téléchargez SEPP maintenant.

Aller au parcmètre, c’était hier! Téléchargez SEPP maintenant et c’est parti.